Que faire avant de se déplacer en Tiny House ?

Publié par Estelle, le 28 octobre 2021 | Non classifié(e)

Tiny House Quadrapol
Tiny House Colibri Quadrapol

Que faire avant de partir à l’aventure en Tiny House ?

Une Tiny House (ou tinyhouse) n’est pas une mini maison comme les autres. En effet, sa particularité est qu’elle est mobile, grâce à sa remorque et ses roues ! Qu’il s’agisse de déplacer une Tiny House de manière ponctuelle ou de voyager avec votre maisonnette sur roues, nous vous conseillons de suivre quelques étapes simples afin de réaliser votre trajet dans de bonnes conditions. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour préparer un déplacement en toute sécurité.

Bonne lecture et surtout, bonne route 🙂 !

Préparer l’intérieur de la Tiny house avant un déplacement

Le système électrique : les manipulations à faire avant de prendre la route

Votre Tiny House est branchée sur le réseau électrique :

  • Dans le tableau électrique, coupez les interrupteurs qui sont responsables des différents circuits,
  • Puis coupez l’interrupteur différentiel : il s’agit du plus gros interrupteur à gauche.
  • Débrancher votre Tiny House au niveau de la prise d’alimentation extérieure, près du timon et remettez le cache pour protéger cette dernière. Pensez à prendre le câble d’alimentation et une rallonge avec vous.

Votre tiny house est équipée de panneaux solaires ? Quelques manipulations supplémentaires sont à prévoir.

  • Lorsque le parc photovoltaïque est sur le toit, veillez à mettre les panneaux à plat sur la toiture.
  • Les batteries devront être débranchées et retirées du système. Idéalement, il faut les déposer dans le véhicule tracteur, cette opération permet d’alléger considérablement le poids de votre maisonnette sur roues. Nous vous rappelons que cette dernière ne doit pas dépasser 3,5 tonnes à elle seule.

Concernant le réfrigérateur, nous vous conseillons de le démarrer quelques heures après votre installation sur votre nouveau lieu de stationnement, pour des questions de mouvements de gaz et d’huile.

Gaz : que faire avant de déplacer sa tiny house ?

  • Dans le coffre avant de votre Tiny, fermez la vanne d’alimentation en gaz (tuyau en cuivre vertical avec une vanne). Rappel : pour fermer une vanne, faites pivoter la poignée de sorte à ce qu’elle soit perpendiculaire au tuyau.
  • Débranchez la bouteille du détendeur et vérifier qu’elle soit bien fermée.
  • Stabilisez et callez correctement la bouteille pour qu’elle ne puisse pas bouger ou tomber lors du trajet.
  • Dans la tinyhouse, fermez  toutes les arrivées de gaz avec les vannes présentes sous chaque équipement : plaques de cuisson, chauffe-eau, four…

Installation hydraulique : les bons gestes avant de prendre la route

  • Coupez les circuits d’eau en fermant la vanne d’arrivée d’eau sous votre Tiny. Retirez le tuyau et prenez-le avec vous.
  • Fermez l’arrivée d’eau froide sous votre chauffe-eau.
  • Ouvrez les robinets de la tinyhouse pour que l’eau s’écoule des tuyaux.
  • Ensuite, vidangez le ballon d’eau chaude grâce au robinet de purge se trouvant sous ce dernier. L’eau du chauffe-eau va sortir directement sous la Tiny par l’évacuation des eaux grises.
  • Dans le cas où vous ayez installé un tuyau d’évacuation des eaux grises sous la tiny house, retirez-le et rangez-le.

Votre Tiny house est équipée d’un système d’autonomie en eau ?

  • Arrêtez la pompe avec le bouton marche/arrêt de cette dernière.
  • Eteignez la source d’énergie grâce au tableau électrique.
  • Videz la cuve de 325l votre tinyhouse. Pour cela brancher un simple tuyau d’évacuation sur la cuve et ouvrez la vanne de vidange. Il est important de vider la cuve qui se trouve sur le timon pour des raisons de sécurité.
  • Fermez également toutes les vannes du système (filtres, pompe…).

Organiser ses équipements avant le départ

Rangez et organisez vos affaires (objets, meubles, provisions…) de manière à ce que rien ne se déplace durant le trajet.

  • Callez au maximum vos effets personnels, y compris dans les placards fermés, afin d’éviter toute mauvaise surprise.
  • Pensez à verrouiller les tiroirs, les portes des meubles et vider vos étagères pour éviter la casse. Si vous ne possédez pas de boutons de verrouillage, vous pouvez verrouiller vos tiroirs avec de la ficelle.
  • Décrochez ou immobilisez les échelles de votre Tiny house, pour éviter qu’elles ne se baladent durant le transport.
  • Par précaution,  vous pouvez coller des feutres de protection sous vos meubles pour protéger le sol et les caller avec un tapis ou un plaid par exemple.
  • Videz le surpoids : la Tiny House seule, sans compter le véhicule, ne doit pas dépasser 3,5 tonnes.

Attention à l’équilibrage : il faut répartir le poids de manière homogène. Ne charger pas le timon ou le coffre avant de votre tinyhouse pour éviter toute risque d’endommagent du timon. Eviter également de mettre tout le poids à l’arrière de votre tinyhouse, cela peut faire chasser le véhicule.

Voici une vidéo montrant l’influence de la répartition du poids lors de la conduite.

Préparation de l’extérieur de la Tiny house

Ce qu’il faut faire au niveau des façades, toit, portes et fenêtres avant le déplacement

Avant de déplacer votre tiny house, retirez tous les éléments qui pourraient dépasser les 2,55 m de large. Par exemple, vérifiez que vous n’avez pas oublié de pot de fleurs, de décoration ou encore d’appliques extérieures que vous auriez pu installer… Nous rappelons que les appliques posées par Quadrapol sont faites pour ne pas dépasser les 2,55m de large. Vous pouvez donc les conserver lorsque vous roulez.

Ensuite, vérifiez que les fenêtres et la porte de votre maisonnette soient bien fermées.

Enfin, si votre tinyhouse est équipée d’un poêle à bois, vérifiez que le chapeau du conduit ne dépasse pas les 4,3 m. Le cas échéant, il faudra retirer le chapeau le temps du trajet.

Les différentes étapes pour la remorque

Lorsque vous votre Tiny est prête à être attelée, retirez les 4 chandelles. Pensez à les prendre avec vous en prévision de votre prochaine installation. Pour des raisons de praticité, rangez-les dans le véhicule qui tracte votre maisonnette sur roues.

Vérifiez la bonne pression des pneus et regonflez-les si nécessaires. La pression doit être entre 4,1 et 4,5 bar. Vérifiez également que vous avez votre roue de secours et la pression de cette dernière.

Remontez les béquilles grâce à la clé (ou manivelle), le système est le même que pour un cric. Récupérez les calles et rangez-les dans le véhicule tracteur.

Ajustez la hauteur de l’avant de votre remoque grâce à la petite roue avant (roue jockey). Elle vous permettra d’être à la bonne hauteur pour atteler la tinyhouse au crochet d’attelage du véhicule tracteur.

Vous trouverez les différentes étapes pour atteler une remorque sur cet article.

Une fois la remorque attelée, n’oubliez pas de remonter la roue jockey et de brancher la prise des feux de circulation. Une fois ces derniers branchés, pensez à vérifier leur bon fonctionnement.

 

Avant de prendre la route

Nous rappelons qu’un permis BE est nécessaire pour tracter nos tiny houses.

Préparez votre itinéraire !

Vérifiez les routes et les accès que vous allez emprunter avant votre départ. Cela vous permettra d’éviter les déconvenues. Vous pouvez utiliser des applications mobiles, par exemple, Google Maps, Street View ou encore les application à destination des campings car ou des camions.

Nous vous conseillons de préparer votre itinéraire en choisissant votre lieu de stationnement en amont. Vous trouverez quelques conseils ci-dessous :

  • Rapprochez-vous des mairies des communes où vous allez résider/stationner ;
  • Prenez contact avec les campings de votre lieu de destination ;
  • Ou sollicitez des particuliers proposant des terrains (ex: https://www.homecamper.fr/) !

Respectez la vitesse autorisée

La vitesse des véhicules dont le poids total autorisé en charge est supérieur à 3,5 tonnes ou des ensembles de véhicules dont le poids total roulant autorisé est supérieur à 3,5 tonnes, à l’exception des véhicules de transport en commun, est limitée à :

  • 90km/h sur les autoroutes ;
  • 80 km/h sur les routes à caractère prioritaire et signalées comme telles. Toutefois, cette vitesse maximale est relevée à 90 km/h pour les véhicules dont le poids total est inférieur ou égal à 12 tonnes sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central ;
  • 80 km/h sur les autres routes. Toutefois, cette vitesse maximale est abaissée à 60 km/h pour les véhicules articulés ou avec remorque dont le poids total est supérieur à 12 tonnes.
  • 50 km/h en agglomération. Toutefois, cette vitesse maximale est relevée à 70 km/h sur le boulevard périphérique de Paris.

Source : Code de la Route 413-8

 

Une question, des conseils ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire !

Découvrir toutes nos conceptions

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quadrapol