Interview : Lucie Pelous, coordinatrice de la Journée internationale des forêts

Publié par Julia, le 30 octobre 2020 | Actualités

Vue en contre-plongée des arbres feuillus dans une forêt

La Journée internationale des forêts valorise chaque année l’importance des arbres dans notre environnement. Celle-ci est célébrée chaque année, le 21 mars, dans le monde entier. Un volet pédagogique ouvert à tous a aussi été mis en place. Nous avons voulu en savoir plus ! Lucie Pelous, coordinatrice de la Journée internationale des forêts à répondu à nos questions.

1. Qu’est-ce qui vous a amené à rejoindre l’équipe de Teragir qui organise la Journée internationale des forêts ?  

J’ai intégré l’association Teragir, après l’obtention de mon Master 2, comme un prolongement logique et évident de mes études, spécialisées dans le développement durable à Kedge Business School à Marseille.

Teragir anime un ensemble de programmes d’actions ambitieux en faveur du développement durable. C’est ce qui m’a attirée en premier lieu et ce pour quoi je continue à m’investir chaque jour dans mes missions. 

En 2014, j’ai participé à l’élaboration du programme Journée internationale des forêts (JIF) en tant que chargée de mission et en 2016 j’en suis devenue la coordinatrice nationale.

2. Quel rôle joue la « Journée internationale des forêts » dans la filière forêt-bois ?

La Journée internationale des forêts (JIF) a été proclamée le 21 mars de chaque année par l’Organisation des Nations Unies (ONU), afin de mettre les forêts à l’honneur.
En France, l’association Teragir en a fait un grand programme d’activités qui se déroule sur tout le territoire, en métropole et Outremer, à l’occasion du 21 mars.

La filière forêt-bois est invitée à s’inscrire dans cette dynamique en organisant et portant des projets afin de mieux faire connaître sa réalité et ses enjeux.

Le but de la JIF en France est de sensibiliser le grand public et lui faire (re)découvrir la forêt française, ses multiples facettes et ses grands enjeux, ainsi que le lien fort qui existe entre forêt et développement durable.
Il s’agit par exemple de la conciliation des 3 fonctions de la forêt, de sa gestion durable et de la lutte contre le changement climatique. Nous parlons de multifonctionnalité : la forêt ayant des fonctions environnementales (accueil de la biodiversité, filtration de l’air et de l’eau, régulation des températures, etc.), sociales (accueil du public, source de bien-être, influence sur l’imaginaire collectif, etc.) et enfin, économiques (production de bois, création d’emplois, innovation, etc.).
La gestion durable des forêts permet de préserver les nombreux services écosystémiques rendus par la forêt et est donc un enjeu primordial dans le contexte de changement climatique ; la forêt est à la fois ressource et solution.

Enfin, nous travaillons avec de nombreux acteurs de la filière sur le déploiement et l’animation de la JIF.
Dans le cadre du volet pédagogique de l’opération, intitulé La Forêt s’invite à l’École et destiné au monde scolaire, nous offrons des dotations, en partenariat avec les Pépiniéristes Forestiers Français, l’Office national des forêts (ONF) et le Centre National de la Propriété Forestière (CNPF).

3. Quelles difficultés rencontrez-vous, au jour le jour, dans l’exercice de votre mission ?

La complexité que nous rencontrons réside dans la multiplicité des acteurs et des usages de la forêt qui peuvent, au premier abord, être considérés comme contradictoires ou antagonistes. Nous travaillons à faire comprendre que ces multiples usages ne sont pas en concurrence ou en compétition mais peuvent être bel et bien complémentaires et connectés.

4. De quels succès pouvez-vous vous réjouir ?

L’engouement croissant que rencontre la JIF et La Forêt s’invite à l’École, son volet pédagogique, nous ravit. Chaque année, les projets organisés et les participants qu’ils rassemblent sont toujours plus nombreux.  
Cette année, plus de 1 000 événements étaient organisés à l’occasion du 21 mars, et pendant l’année scolaire 2019-2020, près de 18 000 élèves ont participé à La Forêt s’invite à l’École, ce qui correspond à 600 classes. Une grande satisfaction aussi pour l’équipe est apportée par les nombreux témoignages des porteurs de projets et organisateurs qui attestent des bienfaits de l’opération auprès des participants, grand public comme élèves. « Après avoir découvert le milieu forestier, le regard et le comportement des élèves changent. Et c’est quelque chose qu’ils peuvent transmettre aux adultes aussi, à leurs parents, à leurs proches. » affirme Elisabeth Guichard, animatrice nature à l’ONF.

5. Qui peut devenir organisateur ? Comment ? 

De très nombreux organismes peuvent être organisateurs !

Associations, collectivités, établissements scolaires et entreprises (professionnels de la filière forêt-bois notamment) peuvent organiser des événements et activités ouverts à tous pour la semaine de célébration du 21 mars : sorties en forêt, visites et portes-ouvertes, conférences et débats, projections, expositions, le choix est large !

Pour La Forêt s’invite à l’École, des collectivités ou des associations peuvent porter un projet pour un établissement scolaire bénéficiaire. Les établissements scolaires peuvent également organiser leur projet directement.

La JIF et ses deux volets sont une belle occasion de rassembler les acteurs d’un même territoire autour d’une même dynamique et d’une grande thématique commune : la forêt.

L’équipe met à disposition des organisateurs de nombreux supports pédagogiques et des ressources pour les aider dans la conception, la réalisation et l’animation de leur événement : fiches d’activité, kits de communication, données-clés sur la forêt, etc.
Dans le cadre du volet pédagogique La Forêt s’invite à l’École, nous offrons aux organisateurs des plants d’arbres, pour leur permettre d’organiser des plantations pédagogiques, des sorties en forêt et des livrets pédagogiques pour leurs élèves.

L’espace Organisateur sur notre site internet permet d’avoir accès à la bibliothèque de ressources ainsi qu’au dossier d’inscription : journee-internationale-des-forets.fr

Un grand merci à Lucie Pelous d’avoir répondu à nos questions !

1 commentaire “Interview : Lucie Pelous, coordinatrice de la Journée internationale des forêts”

Rousset dit :

Bravo Lucie Pelous
Un peu d’oxygène cela nous régénère surtout en ce moment ….
Bonne continuation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *